Afficher un message
non lus 07/02/2013, 18h00   #1
minina bonita
 
Avatar de minina bonita
 
Inscription: décembre 2012
Localisation: algeria
Messages: 791
minina bonita has a reputation beyond reputeminina bonita has a reputation beyond reputeminina bonita has a reputation beyond reputeminina bonita has a reputation beyond reputeminina bonita has a reputation beyond reputeminina bonita has a reputation beyond reputeminina bonita has a reputation beyond repute
Post Diagnostic en Odontologie Conservatrice

http://www.lescoursdentaire.info/812.html

Conduit Diagnostic en Odontologie Conservatrice

Le diagnostic est la première étape vers un traitement correct, il requiert un praticien expert en l’art de diagnostiquer ,adroit et patient objectivement afin de parvenir a un diagnostic correct

Démarche diagnostic:

La prise en charge d’un malade se fait selon un protocole bien codifié, elle débute par l’interrogatoire du patient suivie de l’examen clinique et des examens complémentaire.

Interrogatoire


. L’AGE :

L’éclosion favorable entre 5 et 10 ans/ 16 et 20 ans / 35 et 40 ans.

La pulpe jeune & circulation sanguine ( ACTIVE " bonne vie cellulaire & cicatrisation " )
La pulpe vielle "sclérose" mauvaise cicatrisation

. LE SEXE :

Femme: modifications hormonales et grossesse.
Lactation.

. La profession :
Le niveau intellectuel, socioéconomique
Le respect des RDV.
La prédisposition du sujet à la carie, à savoir : un pâtissier, un couturier, ou cordonnier

Anamnèse médicale

- Evaluation complète de l’histoire médicale de la maladie du patient.

-déceler les signes d’une maladie contagieuse pour éviter d’être contaminé.

-reconnaitre les patient a risque pour lesquels il faut envisager les précautions particulières ce qui nécessite une collaboration avec le médecin traitant et l’odontologiste.

- L’histoire de la maladie peut également fournir des indication pour le diagnostic différentiel par exemple : dans le cas d’un patient qui se plaint dune douleur lancinante au niveau de la molaire mandibulaire gauche. L’examen clinique peut révéler que les molaires mandibulaires sont saines et intactes mais une anamnèse attentive peut aussi mettre en évidence qu’il existe un problème angineux. On a rapporte que plus de 20% des signes angineux d’infarctus du myocarde commencent par une douleur rapportée au niveau des molaire mandibulaires gauches.

Anamnèse dentaire :

-c est l’étape suivante du diagnostic associée a l’évaluation médicale.

Motif de consultation

Motif subjectif Motif objectif

-Le siège -une atteinte d’une fonction

-Circonstance d’apparition -une tuméfaction

-Douleurs : Spontané ou provoqué -problème dentaire

-Rythme : constante, intermittente envoyé par un confrère

Histoire de la maladie

-Demander au patient de préciser de lui même le motif principal de la consultation sous forme narrative

-l’odontologiste pose les questions pour enrichir les informations fournis par le patient.

-plusieurs aspects des symptômes présentés doivent être précisés au cours de l’interrogatoire :

1-localisation des symptômes. On demande au patient de montrer la localisation directement avec son doigt.

2-début, déroulement et types chronologiques des symptômes.

3-qualité de la relation descriptive du symptôme principale

4- L’intensité et sévérité des symptômes perçus.

5-facteurs ou stimuli aggravant, diminuant ou influençant les symptomes.

LA DOULEUR

En chirurgie dentaire la douleur est un problème quotidien :

- soit parce qu’elle est la raison de la consultation et, dans ce cas, le geste thérapeutique doit-être antalgique,
- soit parce que le geste du praticien peut provoquer une douleur qu’il doit alors prévenir.

L’intensité de la douleur est souvent le facteur le plus significatif du type et de l’importance du traitement. Le praticien doit apprécier le degré d’intensité de la douleur par différentes méthodes :

L’index de la douleur : demander au patient d’évaluer le degré de la douleur en lui donnant un numéro de 0 à10

Classifcation de la douleur : classer le degré de la douleur dans une des 3 catégories suivantes : légère, modéré, sévère.

Facteurs influençants :

- identifier les facteurs qui provoquent , intensifient, soulagent ou affectant d’une autre manière les symptomes présenter par le patient.

- Préciser l’intervalle de temps entre le stimulus et la réponse.

-stimuli locaux : qui sont la chaleur,lre froi, le sucre, la mosure,la mastication, la percussion, la manipulation, la palpation.

-facteurs d’environnement : toutes les situations qui prédisposentau début des symptomes ou les precipitent doivent etre decritent par le patient :

- les changement de posture de la tète

- des douleurs au moment de l’exercise d’activité physiques
__________________
On doit être blesse pour grandir, on doit perdre pour gagner, car les plus importantes leçons de la vie on les apprend a travers la douleur

Dernière modification par minina bonita ; 07/02/2013 à 18h12.
minina bonita est déconnecté   Réponse avec citation